Partager cette page

SiteLock
L'Héritage des Banoko , avec mes remerciements a Mr. Pierre Van Bost
Les chemins du congo
congo 1957-1966 Témoignage
L'état indépendant du congo a la recherche de la vérité historique
Kasaï , rencontre avec le roi
Tussen vonk en omroep , draadloze communicatie in België en Congo
Leodine of the belgian Congo
Les éxilés d'Isangi
Guide Congo (Le petit futé)
Congo Ya Kalakala, avec mes remerciements a Mr Paul Daelman

Titre : Bortai Campagne d'abyssinie 1941

Bortai Philippe BrousmicheAuteur : Commandant Philippe Brousmiche

29 décembre 2010

Nouvelle version du livre Bortaï disponible voir le lien suivant pour plus d'info

Le livre Bortaï qui relate la Campagne d'Abyssinie a été à nouveau édité. Le livre est disponible en Belgique à la mi-janvier 2011. Voici sa couverture.

Vous pouvez le commander directement chez l'éditeur, aux Editions L'Harmattan à Paris.


HISTOIRE MÉMOIRES, RÉCIT HISTORIQUE SECONDE GUERRE MONDIALE AFRIQUE NOIRE EUROPE Belgique Ethiopie

Le 6 février 1941 à 3h30, le colonel Edmond Van der Mersch, commandant le 5e régiment des troupes belgo-congolaises, venait de donner le signal de départ du premier contingent. Le XIe bataillon d'infanterie devait rejoindre les forces britanniques échelonnées le long du Nil entre Juba et Khartoum. L'auteur nous plonge dans son journal de campagne, raconte les péripéties journalières des troupes belgo-congolaises. Ce récit africain aboutit à la première victoire alliée sur les forces de l'Axe.

Document pdf a distribuer a vos amis

Lire quelques pages sur google books

Les journaux de campagne tenus par Philippe Brousmiche relatent les exploits du XIème bataillon lors de la Campagne d'Abyssinie.

Cette campagne qui mobilisa plus de 5000 hommes, y compris les porteurs desquels l'auteur fait l'éloge, dura plus d'un semestre hors du Congo et fit plusieurs milliers de prisonniers dont 9 généraux italiens. Le XIème bataillon de la Force Publique fut le fer de lance de cette folle équipée. Le Congo avait reçu comme première mission de garantir la route des approvisionnements du Cap au Caire en empêchant la jonction éventuelle des troupes italiennes de Libye avec celles présentes en Abyssinie. Ensuite, ce fut la période offensive avec Asosa, Gambela et Saïo, premières victoires alliées contre les forces de l'Axe.

Lors sa première publication en 1987, l'appellation "BORTAÏ" avait déjà été retenue. Bortaï, nom d'une rivière d'Abyssinie, fut à juste titre comparée à l'Yser, frontière naturelle contre l'adversaire.

" Pourquoi ce titre de "Bortaï"? Parce que le nom de ce modeste cours d'eau est resté gravé dans la mémoire de tout ceux qui ont participé à cette campagne. C'est en effet sur ses bords et sur les flancs de trois colines qui encadrent l'unique pont qui l'enjambe, que se sont déroulés par trois fois les combats les plus meurtriers que nous ayons connus. Il concrétise pleinement ce rôle d'enclume "anvil" qui nous avait été assigné par le commandement britanique" (Extrait de l'Introduction, p.11)


Quelques mots sur la couverture:

De manière originale, cette couverture est composée de deux clichés authentiques permettant aux lecteurs de mieux se plonger dans le contexte à la fois historique et humain.

° A l'arrière-plan, une photo noir et blanc représente quelques officiers du XIème bataillon lors de la campagne. Cette illustration fait partie de la collection privée de la fille du lieutenant Laurent qui a également participé à la campagne. Le fanion du XIe bataillon sur la photo est conservé au musée africain de Namur.

° A l'avant-plan, l'automitrailleuse italienne est de conception artisanale et renforcée de lames de ressort. Elle constitue une prise de guerre suite au combat de Saïo. Devenue la mascotte du régiment blindé au Congo, elle a participé à plusieurs défilés militaires. Ce véhicule a été remis en état.