SiteLock
Livre du mois Le Petit futé Kinshasa 14,95 € Communiqué de presseGuide Kinshasa 2017 (petit futé)Neocity
Boek van de maand Zoon in Congo 15% korting + gratis verzending Zoon in Congo Lanoo Uitgeverij
   Webmasters Delcol Martine Eddy Van Zaelen De webmaster Delcol MartineEddy Van Zaelen
  Helpt U mee en stuur je ons uw boeken in ruil voor een publicatie op de site  Sponsor Site
Kasai Rencontre avec le roi des Lele Kasaï , rencontre avec le roi Prix exclusif Grâce a Congo-1960 Sans limite de temps 29.80 € frais de port inclus  -Editeur Husson
L'état indépendant du congo a la recherche de la vérité historiquecongo 1957-1966 TémoignageLes chemins du congoTussen vonk en omroep , draadloze communicatie in België en CongoLeodine of the belgian CongoLes éxilés d'IsangiGuide Congo (Le petit futé)Congo Ya Kalakala, avec mes remerciements a Mr Paul DaelmanCongo L'autre histoire, avec mes remerciements a Charles LéonardL'Héritage des Banoko , avec mes remerciements a Mr. Pierre Van BostL'année du Dragon avec mes remerciements a Mr Eddy Hoedt et Mr Peeters Baudoin

Kasaï, rencontre avec le roi des Lele.

Carnets de voyage de Marc Pain, géographe français, grand voyageur, qui a vécu au Congo (ex-Zaïre) de 1971 à 1980 et qui a rencontré les Lele, peuple du Kasaï dont le jeune roi tentait de faire resurgir le passé prestigieux. 20 ans après l'indépendance, alors que la royauté avait déjà sauté une génération, un jeune roi revint sur le trône pour reprendre ses droits et tenter de faire revivre la richesse culturelle d'une société qui se perd lentement. Son récit s'articule - en écrits et en images, en un dialogue harmonieux - autour de la découverte d'une société dont les traditions et les arts commençaient déjà à se perdre. Accompagné de Mireille Alard, historienne, il en a ramené des notes prises sur le vif et des centaines de clichés dont une sélection de ces 192 clichés illustre cet ouvrage.

Le livre de 144 pages est préfacé par Viviane Baeke, conservatrice et ethnologue, attachée au Musée Royal d'Afrique Centrale (MRAC).

Le texte en est de Marc Pain également auteur des très belles photos présentées dans l'ouvrage.

Fiche technique

Format à l'italienne, 27 x 20cm, relié sous couverture souple à rabats.

Cet ouvrage sera en vente en librairie en avril mais sera disponible début décembre pour les souscripteurs qui peuvent le commander au prix de 29,80 €, frais de port compris.
Sans limite de temps Michel nous accordent le prix exclusif de 29.80 € à congo-1960. C'est ce que j'ai obtenu exclusivement pour les lecteurs du site!

Achat directement via notre site internet : www.husson-editeur.be onglet « Édités par Husson », auteur « Pain, Marc », ou en recherchant directement « Marc Pain » dans l'onglet de recherche.

N'oubliez pas de bien indiquer le nombre de livres à envoyer.

Les souscripteurs qui souhaitent obtenir une facture doivent nous communiquer l'adresse de facturation ainsi que leur numéro de TVA.

Enlèvement sans frais de livraison au prix de 22,50 € :

Chez l'auteur : Marc Pain, à Paris (prendre contact via marc.pain@yahoo.fr),

Chez l'éditeur : Michel Husson (20 rue Verhulst, 1180 Bruxelles, michel.husson@skynet.be, tel +32(0)2-344.87.82).

L'éditeur Michel Husson a édité plus de 95 ouvrages de photographie depuis la création de sa maison d'édition au début des années 2000.

Vous pourrez les retrouver sur son site internet www.husson-editeur.be sous la rubrique « Édités par Husson ».

Suivez-nous également sur Facebook (@MichelHussonEditeur) et sur Instagram (@husson.editeur) pour recevoir des informations régulières sur nos projets et nos activités.

L'idée

La culture du peuple Lele de la République démocratique du Congo est largement méconnue. Elle a été étudiée par de trop rares anthropologues ou historiens. Ce reportage, étalé sur un an, a permis d'en savoir un peu plus sur ce peuple bantou à la culture extrêmement riche et d'en ramener une abondante iconographie.

L'auteur

Marc Pain est professeur des universités et géographe.
Spécialiste du monde tropical, il a voyagé durant de longues périodes en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Amérique latine. Sa carrière se partage entre l'enseignement, la recherche et des missions consacrées à la coopération bilatérale.

Le livre

Marc Pain A rencontré les Lele au cours d'un voyage au Kasaï en 1980 et 1981, à l'occasion de missions de recherches, accompagnant l'historienne Mireille Alard. Il en ramena des notes prises sur le vif et des centaines de diapositives. Il a voulu montrer par de magnifiques clichés les splendeurs d'un royaume des savanes dont un jeune roi tentait de faire resurgir le passé prestigieux, volontiers présentés par les membres de cette communauté, conscients de la lente disparition de leur identité culturelle.

Dans un esprit de « sauvetage », les missionnaires blancs avaient peu à peu remplacé les représentants religieux traditionnels et étaient parvenus faire disparaître peu à peu la royauté et les traditions religieuses. Mais dans les année 70, c'est un sursaut identitaire qui permet au descendant du dernier roi des Lele (disparu, lui, en 1949) de reprendre sa place et de tenter de faire revivre les rites de ses ancêtres.

Dans un langage simple, profondément touché par ce dont il est témoin, Marc Pain fait part de ses découvertes et de ses sentiments à l'égard d'une tradition et d'une culture qu'il sait sur le point de disparaître.

Citations

« Danses dans l'obscurité. (…) Echange fort entre ces hommes mûrs Squi scandent des mélopées faisant revivre les mêmes vieilles histoires, et ces gosses qui les suivent en mesure et rient lorsque le batteur principal illustre d'un trait d'esprit son chant ou son conte. »

« Nous nous apprêtons à partir. Le roi, vêtu d'un abacost et d'une toque en fourrure à l'image du président de la République, vient nous saluer. Il offre une belle coiffure de femme en cauris et une coupe finement sculptée. Nous donnons à notre tour nos présents : petits sacs de sels, boîtes de conserves, cartouches de cigarettes, savons et autres produits de base qui me paraissent beaucoup trop modestes au départ, mais qui furent très appréciés. »

« Plus libres et plus variées que celles des hommes, les danses se font d'abord en ligne, puis en cercle. Les batteurs, qui sont jeunes, ne paraissent pas être à la hauteur de ces femmes, les plus âgées en particulier, qui forment une ronde endiablée. L'une d'elles, la plus vive, exécute devant le photographe une danse frénétique où se mêlent agressivité et séduction. Ce qui était au départ un exercice commandé par notre présence devient une fête ardente. Moment intense, hors du temps. »

 

 

Plus d'info via le document pdf