Titre : Le fantôme de Léopold au coeur des ténèbres - Un règlement de contes


Le fantôme de Leopold au coeur des ténèbres - Claude NemryAuteur : Claude NEMRY

Né à Kindu (Congo ex-belge) le 16 novembre 1934, Ecole primaire irrégulière, école secondaire à Bukavu, Docteur en droit à l'Université libre de Bruxelles (1959), carrière dans l'informatique, niveau international de 1969 à 1988, partiellement retraité depuis 1994, écriture depuis 1972.

Prix : 24 euros

- 244 pages

- ISBN : 978-2-296-55876-2

Editions L'Harmattan

L'auteur analyse deux ouvrages de références absolues sur l'ère léopoldienne : Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad et Les fantômes du roi Léopold, un holocauste oublié de Adam Hochschild. Nous offrent-ils l'un et l'autre la réalité toute nue, sur laquelle les auteurs ont apposé un talent littéraire propre et marqué de leur conviction intime intemporelle, libre de toute entrave politique, idéologique ou philosophique ?

Dès 1900, des critiques s'élevèrent sur les conditions inhumaines, voire criminelles, dans lesquelles les Européens obligeaient les indigènes à travailler à leur profit dans ce qui était alors l'État Indépendant du Congo, création de Léopold II. Le tollé devint si assourdissant que la Belgique reprit la colonie. Cette période fut quasi oubliée, occultée par les deux guerres mondiales et par la crise qui s'installa durant l'entredeux- guerres.

Après l'indépendance du Congo - aujourd'hui République Démocratique du Congo - en 1960, se rouvrit le dossier de l'EIC. Le concert des critiques s'éleva peu à peu, venant de l'ancienne colonie et de ses intellectuels, des historiens et journalistes du monde occidental, du monde communiste et du Tiers-Monde.

Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad, paru plus de soixante ans plus tôt, sortit de son purgatoire pour devenir le plus vendu et le plus analysé de ses écrits et pour sacrer l'auteur écrivain anticolonialiste de la première heure.

En 1998, un ouvrage d'Adam Hochschild, paru dans sa version française sous le titre Les fantômes du roi Léopold, un holocauste oublié, allait par sa diffusion et sa médiatisation remettre mondialement l'affaire Léopold II au goût du jour.

Les deux ouvrages devinrent aux yeux de nombreux lecteurs les références absolues sur l'ère léopoldienne, ce qui réclame inévitablement une question à laquelle l'essai présent tente de répondre : nous offrent-ils l'un et l'autre la réalité toute nue, sur laquelle les auteurs ont apposé un talent littéraire propre et marqué de leur conviction intime intemporelle, libre de toute entrave politique, idéologique ou philosophique ? Bref, nous trouvons-nous, oui ou non, en face de deux manières de dire la vérité ou d'écrire un conte ?

Claude Nemry, natif d'Afrique, docteur en droit (Université Libre de Bruxelles), se penche sur sa terre natale, non plus en romancier, mais en essayiste et en penseur libre, fidèle à la formule de Michelet, « L'histoire, c'est le temps », refusant de tenir pour avérées les conclusions hâtives et d'être influencé par des comparaisons destinées à alimenter les stéréotypes du présent.

Autre livres de l'auteur

LES TAMBOURS DU RUANDA (INGOMA ZAA RWANDA)

NYAMULAGIRA (SÉISMES)

USUBUI (L'AURORE)

BUKAVU

LE FANTÔME DE LÉOPOLD AU COEUR DES TÉNÈBRES Un règlement de contes

MANGARIBI (CRÉPUSCULE)

 

Quelques extraits du livre

extrait du livre de Claude Nemry

 

Cluade Nemry Le fantôme de Leopold


Info

Ook op het internet gelden de auteursrechten. Werken die auteursrechtelijk beschermd zijn, zoals tekeningen, foto's, muziek, film en software, mag u niet verspreiden via het internet zonder de uitdrukkelijke toestemming van de auteur.
Een auteur van een programma kan de namaker van zijn werk strafrechtelijk laten vervolgen, maar dat kan alleen als het namaken kwaadwillig of bedrieglijk is gebeurd. Niet alleen de namaker is strafbaar, ook wie namaakprogramma's voor handelsdoeleinden verkoopt, in voorraad heeft voor verkoop of invoert in België, overtreedt het auteursrecht.
Delcol Martine