Le Saviez vous

En dessous du Baobab

Logo Congo-1960

Le saviez vous 2019

et si on ... palabre, en dessous du Baobab on pourras parler un peu te tout.

Que raconterez vous cette année ?

Savez vous Que J'ai choisi pour le logo de «congo-1960.be» un scarabée.

Ce vieux talisman égyptien est un symbole de la création et de la résurrection et il apporte la santé corporelle, spirituelle et mentale.
Il sort aussi à la protection contre les influences néfastes durant le voyage du niveau physique au niveau spirituel.
Les deux moitiés du scarabée représentent la moitié gauche et la moitié droite de notre cerveau. La moitié gauche pour la pensée et la droite avec le sentiment.
Le scarabée opère une transformation, dans le langage des hiéroglyphes, il est le symbole des mutations et du devenir.
La renaissance journalière du Soleil est prise comme symbole du mystère de la création ou genèse.
Cet insecte curieux, Dieu de l'Amour, de la Vie et de la Création, vénéré par les Égyptiens, pour qui il figurait la régénération psychique et spirituelle, symbolise le Soleil dans son périple céleste. On le divinisa sous les noms de «Fefri» ou de «Kefri».
Dans certaines fraternités mystiques, il représente encore le sceau des Imprimeurs.
Voilà donc le Soleil levant, bien qu'il désigne tout son cycle diurne et nocturne, le Dieu qui pèse la valeur des âmes des défunts, devenant alors le Scarabée d'or.
Il dévore ce qui est transitoire participant à l'amélioration du sens des valeurs.
Pour certains, il est associé au centre coronal au sommet du crâne.
Symbole du devenir, des métamorphoses successives, du renouvellement de la vie, on le voit pousser l'œuf du monde qui contient les sept clés de la vie.
En ce sens, il devient la force de la compréhension qui fait grandir.
C'est en raison du dessin de sa carapace qu'on l'associe à la calotte crânienne.

Allez vers document saviez-vous de l'année : 2018 | 2017 | 2016 | 2010-2015

"IL ÉTAIT UNE FOIS UNE POUPÉE PAS COMME LES AUTRES..."

Poupée africaine (année inconnue (cliquez sur la photo pour un aperçus 1000px))
Chronique d'une poupée africaine...

Des jouets se voient parfois attribuer un rôle éminent et occupent, avec une certaine démesure, une place importante : ils participent à la vie ludique et intime d'un enfant ; ensuite, ils jouent le rôle de gardien du passé et deviennent les supports de récits lorsque l'adulte raconte son enfance.

C'est le cas de ce bébé africain que le Musée dela Vie wallonne reçut en don. Il appartenait à une dame de la région liégeoise dont l'investissement affectif était tel qu'elle n'a pu s'en séparer de son vivant. Elle a fait le nécessaire pour que, à sa mort, son légataire universel exécute sa volonté de le donner au Musée.

Une photographie accompagnait le bébé. On y voit la donatrice, alors âgée de 18 ans, aux côtés d'une femme soldat américaine et tenant sa poupée dans les bras. Ensemble, elles participent à un événement non identifié, mais se déroulant en 1945. Malgré nos recherches, nous n'avons trouvé aucune information sur la nature de cet événement et nous faisons appel à vos souvenirs afin de nous aider à l'identifier. (lu sur le site de Liège)

LES POUPÉES NOIRES
Si plusieurs fabricants produisent des poupées noires, la plupart se contentent de colorer en noir un modèle de visage classique, alors que d'autres se distinguent en créant des moules spécifiques et rendent avec réalisme les traits et la chevelure des Africains.

Ce bébé africain est une belle figuration de poupées typées ; la tête est en biscuit coulé, la bouche s'ouvre sur deux dents, les yeux dormeurs bruns sont en verre, les oreilles percées sont garnies d'anneaux. Le corps, semi-articulé, est en composition. Il mesure54 cm. La pièce date de 1920-1930. D'après les recherches effectuées, il devait, au départ, être vêtu d'un pagne. La marque « Heubach-Köppelsdorf 414.61/2 D.K.G.M Germany » est moulée en relief au dos, sur le cou.

La manufacture de porcelaine Ernst Heubach produit, dès 1910, des têtes en biscuit et des poupées de baignade. La gamme comprend également des poupées exotiques noires et des poupées de caractère. Fondée en 1887, cette manufacture fusionne en 1919 avec celle d'Armand Marseille et leur collaboration se poursuit jusqu'en 1932. L'usine fermera en 1941.

L'histoire de ce bébé est chargée d'émotion en raison de l'importance que son ancienne propriétaire lui porte durant toute sa vie, mais il marque également une étape significative dans l'évolution des poupées par son originalité et son authenticité.

Maggy Mossou, Technicienne des objets - Retraitée


SiteLock
share this - partager le site - deel dit document


About Us | Contact | Privacy | Copyright | Agenda

Ook op het internet gelden de auteursrechten. Werken die auteursrechtelijk beschermd zijn, zoals tekeningen, foto's, muziek, film en software, mag u niet verspreiden via het internet zonder de uitdrukkelijke toestemming van de auteur.