Livres concernant la colonisation et ou décolonisation.

Elles ne peuvent manquer dans votre bibliothèque.

Boeken melden voor de lezers van congo 1960Envoyez-en le lien ou les infos.

Ou ,envoyez votre opinion sur le livre et recommandez le à nos lecteurs.

mail : congo-1960

C'est tout ..

 

Boeken congo 1960Avez vous lu un livre ?

Envoyez un texte de minium 2 pages A4 de préférence Envoyez l'image recto verso du livre via mail : congo-1960 Envoyez deux livres a mon adresse personnel pour une pub d'un ans minimum sur le site La place sur chaque page du site sera réservée à l'auteur sponsor, pendant 1 ans. Vous nous envoyez un mail si vous désirer la publication sur toute les pages du site et ceci pendant minimum 1 ans

C'est tout.


September 26, 2016.

J'ai reçus un mail de Mr. Peeters voici en ce qui concerne les très beaux livres de qualité supérieur de l'édition Masoin

Tous les livres du catalogue Congo édités chez Masoin sont disponibles, diffusés et distribués auprès des librairies par La Caravelle.

- "Le Rail au Congo Belge tomes I, II et III"; "La colonisation belge, une grande aventure"; "Congo, l'autre Histoire"; "Albertville Kalemie"; "Het Jaar van de Draak. Congo 1964"; "l'Année du Dragon. Congo 1964" et "Dans Stanleyville"

Les 2 derniers livrés publiés et réédités par Dynamedia sont :

- Le Congo au temps des Belges, avec un nouveau chapitre sur les Parcs nationaux et la Protection de la Nature et toute une série d'illustrations supplémentaires. Prix inchangé (25 €)

- Guido De Weerd L'Etat Indépendant du Congo - à la recherche de la vérité historique.

Pour les livres mentionner ci-dessous :

Diffusion : Tondeur Diffusion

- En vente dans toute les librairies sur commande

- ou info via contact - Dynamedia.be a l'attention de Mr Baudoin Peeters : mail : info@dynamedia.be

- Adresse : Dynamedia sprl Communication, Media, Edition & Brand

L'anné de F-Dragon congo 1964Albertville Kalemie la ville et son territoire des annnée à 1965Le rail au Congo tome 1 1890 - 1920 Le rail au Congo tome II 1920 - 1945 Le rail au Congo tome III 1945-1960

Les livres ci-dessus ne sont plus disponible chez l'editeur Masoin de Mr Blanchart †.
Je vous laisse l'info en cas que vous les trouvez en seconde main ou dans une librairie.

« Jules Marchal, E.D. Morel contre Léopold II. L’histoire du Congo (1900-1910) »

ED Morel Contre Leopold II

[lien]

Auteur Jules Marchal
format : 16 x 24 cm
ISBN : 2-7384-2854-1 • février 1996 • 364 pages 
EAN13 : 9782738428547(Chez Harmattan volume I et II)

1 - Jules Marchal, ancien administrateur territorial au Congo belge, coopérant et diplomate, a publié depuis 1985 sept ouvrages relatifs à l'histoire de l'État Indépendant du Congo (E.I.C.). Parus en néerlandais sous le pseudonyme de A.M. Delathuy — devoir de réserve oblige — ces livres n'ont connu qu'une diffusion restreinte. Aussi notre auteur a-t-il entrepris la tâche de les traduire lui-même en français. E. D. Morel contre Léopold II. L'Histoire du Congo 1900-1910 que publient les éditions L'Harmattan est la version française mise à jour de son premier livre paru aux éditions EP0 en 1985 sous le titre E. D. Morel tegen Léopold II en de Kongostaat. Les autres traductions sont en bonne voie. (Jules Marchal a obstinément dénié à son éditeur le droit de faire relire le texte par un lecteur professionnel. La qualité de la rédaction s'en ressent.)

2 - Le livre de Jules Marchal est appelé à devenir un ouvrage de référence pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de l'État Indépendant du Congo et à sa reprise par la Belgique en 1908 suite à la campagne menée par le journaliste anglais Edmund Morel pour dénoncer le système de travail forcé pratiqué dans l'E.I.C. et les atrocités que ce système de « mise en valeur » engendrait : mains coupées, prises d'otages et expéditions punitives.

3 - La méthode adoptée par l'auteur est particulièrement féconde ; l'ouvrage s'ordonne en courts chapitres aux contenus très délimités : « L'Affaire Rabinek », « La genèse de la Commission d'Enquête », « Morel contre la Compagnie du Kasaï », « Avec Arthur Conan Doyle contre Jules Renquin », etc. L'argumentation s'appuie sur de longues citations puisées aux sources originales. La matière étant particulièrement touffue, Jules Marchal nous pilote à travers le dédale des archives officielles et privées conservées à Bruxelles, Londres et Washington, les journaux du temps dont le fameux West African Mail — le journal de Morel —, les archives des congrégations missionnaires, des lettres et journaux de voyages restés inédits ou difficilement accessibles, et la masse de livres, pamphlets, libelles, textes de conférences auxquels ont donné naissance la campagne anti-congolaise et la vigoureuse contre-propagande que lui opposaient Léopold II et son entourage. Cela nous donne un ouvrage de plus de huit cents pages, en deux volumes, assorti d'un index de deux mille entrées, extrêmement précieux pour le lecteur désireux de situer précisément un événement, une publication ou le nom d'un protagoniste oublié. Parmi eux, nombre d'essayistes belges dont Arthur Vermeersch ou Charles Lemaire, Édouard Descamps ou Émile Vandervelde, Léon de Béthune ou Edmond Picard ; parmi les grands noms de la littérature étrangère, on retrouve ceux de Paul Claudel, de Joseph Conrad, de Pierre Mille, de Charles Péguy, d'Arthur Conan Doyle, etc.

4 - En refermant le livre, le lecteur aura le sentiment d'avoir été introduit à un pan non pas oublié, mais soigneusement occulté de notre histoire nationale. Si l'on excepte, en effet, le récit fait par Morel lui-même de son combat contre le « Roi-Souverain » (cf. W.R. Louis et J. Stengers, E. D. Morel's History of the Congo Reform Movement. Oxford, 1968 ; après la Première Guerre mondiale, Morel avait jugé inopportun de publier sa propre relation des événements ; on en trouvera une interprétation dans l'édition critique qu'en donnent Louis et Stengers), le livre de S. Shaloff (Reform in Leopold's Congo. Richmond, 1970), et le Rood Rubber de Daniel Vangroenweghe (Leopold II en zijn Kongo. Brussel en Amsterdam, 1985 ; traduction française : Du sang sur les lianes. Bruxelles, 1986), dont le projet était plus limité que celui de Jules Marchal mais qui, ayant été rapidement traduit en français, a eu plus de retentissement, il aura fallu près de cent ans et l'acharnement d'un historien non professionnel pour mettre à la disposition du public toutes les pièces d'un dossier qui a divisé la Belgique à l'aube de ce siècle et qui suscite encore les passions aujourd'hui.


Les bandes dessinées.

Le Chat au Congo

Le Chat au Congo

Cette nouvelle édition en couleurs du "Quatrième Chat" dans un format "classique" vous permettra de savourer un condensé d'humour complètement frappé - au coin du bon sens, bien sûr ! Le cinquième Chat de Geluck démarre fort. Le titre lui-même est déjà un canular.

Le chat au Congo, et pourquoi pas sur la lune, tant qu'on y est ?

A cause des rats, bien sûr, qui ont quitté le navire pour jouer les porteurs comme au bon temps de Tintin en Afrique.

Blague dans le coin, tout le monde sait bien qu'il n'y a pas plus casanier que ce Chat-là et s'il n'est pas globe-trotter comme le reporter à la houppe, au moins est-il globe-doseur et a-t-il le vent en poupe.

Mais attention ! Il est pour la bonne glose, hein ! Parce que pour lui déjà tout ce qui n'est pas poilant est rasoir.


Kasaï, 

Rencontre avec le roi des LeleKasaï,

Rencontre avec le roi des Lele [lien].

Auteur Marc Pain

Carnets de voyage de Marc Pain, géographe français, grand voyageur, qui a vécu au Congo (ex-Zaïre) de 1971 à 1980 et qui a rencontré les Lele, peuple du Kasaï dont le jeune roi tentait de faire resurgir le passé prestigieux. 20 ans après l'indépendance, alors que la royauté avait déjà sauté une génération, un jeune roi revint sur le trône pour reprendre ses droits et tenter de faire revivre la richesse culturelle d'une société qui se perd lentement. Son récit s'articule - en écrits et en images, en un dialogue harmonieux - autour de la découverte d'une société dont les traditions et les arts commençaient déjà à se perdre. Accompagné de Mireille Alard, historienne, il en a ramené des notes prises sur le vif et des centaines de clichés dont une sélection de ces 192 clichés illustre cet ouvrage.


L’Année du Dragon Congo 1964 - Auteur Eddy Hoedt L’Année du Dragon Congo 1964

[lien]

Auteur Eddy Hoedt †

Et 1964, la crise congolaise, qui débuta en 1961, après I'assassinat du Premier ministre Patrice Lumumba, va culminer.Les rebelles, qui se nomment "Simba" (lion), occupent, sans trouver une quelconque sérieuse opposition, pratiquement un tiers du nord-est du pays. Ils tiennent également sous leur coupe à Stanleyville et à Paulis plus de 5.000 hommes, femmes et enfants, Européens, Asiatiques et Africains. Des exécutions publiques de nombreux Congolais ont lieu régulièrement.


Des Princes et des Dieux est basé sur des faits réels. Les senteurs, les couleurs, les relations humaines particulières à l’Afrique donnent une réalité charnelle aux nombreux personnages qui partagent des événements tragiques…
Des Princes et des Dieux

[lien]

Auteur Albert Russo

Le Rwanda et le Burundi, en 1960, à la veille de l’indépendance.
Et déjà les Hutus se heurtent aux Tutsis…
Des Princes et des Dieux
est basé sur des faits réels. Les senteurs, les couleurs, les relations humaines particulières à l’Afrique donnent une réalité charnelle aux nombreux personnages qui partagent des événements tragiques…
Voix multiples nous livrant leurs différences et leurs visions d’un monde colonial à son crépuscule.
L’écriture élégante d’Albert Russo faite d’exubérance et de rigueur, de lyrisme et d’ironie, nous porte comme une vague et subitement nous immerge dans un récit ou passion et politique se mêlent étroitement chez des personnages issus de communautés variées : hutue et tutsie bien sûr, mais aussi grecque, italienne, belge, ismaélite, américaine… Tous cherchant à tirer profit des rivalités tribales et des enjeux d’un pouvoir colonial vacillant. Il y a Tobias, riche commerçant, et sa femme Damiana ; Oswald, le jeune aide-soignant ; Salim, brillant diplômé d’Oxford, rentré au pays pour se marier ; Dalila sa fiancée, amoureuse du prince tutsi Ruego,
démiurge de l’indépendance burundaise, et qu’elle doit oublier parce qu’il est noir et qu’elle est pakistanaise et ismaélite…
Et, bien sûr, Dimitri, personnage clef de ce roman. Dimitri Spiros qui a vraiment existé et qui sera exécuté le 30 juin 1962 pour avoir assassiné Ruego dont la mort déclenchera les premiers massacres ethniques.


Zapinette chez les Belges - Albert RussoZapinette chez les Belges

[lien]

Albert RUSSO -

Zapinette est une drôle de petite fille, une sorte d'ouragan de la famille de la Zazie de Raymond Queneau et de la Marie-Marie de Frédéric Dard. Un rêve d'écrivain! Un personnage trublion qui, du haut de ses douze ans, nous décrit le monde dans lequel, sérieux et naphtalinés dans nos conventions, nous évoluons. Zapinette, les conventions, elle les dynamite! Avec toute la justesse de vue des enfants et cette logique qui nous paraît bizarre parce qu'absolue, sans concession. En fait, c’est nous qui I’avons perdu de vue la logique. Malgré notre rationalisme, nos maximes et nos règles de vie (qui s’y conforme réellement, totalement?). Zapinette observe nos entorses, nos grands-écarts, nos contorsions pour tâcher de retomber sur nos pieds, oublier qu’une fois de plus, nous venons de nous trahir. De trahir I’enfant qui est en nous et que nous ne voulons plus connaître. Au nom de notre statut d'adulte. Zapinette possède des armes. Un jugement foudroyant, une intelligence des gens, une capacité d'indignation et de colère qui pulvérise l’adversaire. Et quand l’énergie est trop forte, qu'elle est au bord de l'implosion, elle se toume vers son paratonnerre:Tonton. Ah son Tonton! Comme elle I'aime. Tout en illustrant avec constance le proverbe “Qui aime bien châtie bien”. Car il en voit de toutes les couleurs, le brave homme. C’est qu'il n’est pas habitué aux enfants, il n’en a pas. Et qu'il a beau représenter le monde des adultes, il est depuis toujours dans la marge, dans la lune, hors de tout. Et puis, lui aussi il I'aime, sa Zapinette. On peut même dire que sans en avoir I’air, il lui donnerait quelque chose qui ressemblerait à une éducation. Une éducation solide, faite de liberté, de fantaisie et de culture. Qu'il comblerait le vide de ces papas que maman n’arrive pas à garder. Ou ne veut pas garder. Zapinette le sait bien, même si la “féministe” qu’elle est le houspille souvent. Trop mou, trop ci, pas assez ça.
Albert Russo nous offre un personnage jubilatoire, avec un coeur énorme (à la mesure de ses colères, et elles sont nombreuses). Avec talent, il nous le montre à travers les yeux sans complaisance d'une enfant. Et c’est une réussite. Car le regard est bien celui, recréé, d'une gamine qui ne comprend pas toujours ce qui se passe. Ce n'est pas de son âge, dans le sens où ça ne fait pas partie de ses préoccupations. Et pourtant, se dessinent devant nous des portraits d'une grande finesse, des personnages riches (Tonton encore une fois, Maman si humaine dont la quête d'amour touche - et la description de la condition féminine est si bien écrite, etc ... ).
Et puis il y a le langage. Du grand art. Albert Russo joue des mots en virtuose. Comme pour dénoncer (avec humour) les travers de notre société, Zapinette est un vecteur (je n’ose imaginer ce que Zapinefte me lancerait au visage comme insulte si elle découvrait que je I’ai appelée “vecteur”!) idéal. Elle ose tout. Tord le vocabulaire, invente des mots. Mais jamais de manière gratuite. C’est qu'elle traque leur “substantifique moelle”. Avec une créativité bouillonnante. (recensent Eric Tessier)

... mais plus que drole cela donne envie d'acheter vu les commentaires (Webmaster Tine)!


Les Chemins du Congo - 1951-1961 - Christiane BLanjeanLes Chemins du Congo - 1951-1961

[lien]

Auteur Christiane Blanjean

Cette histoire est vraie. Elle est la mienne telle qu'elle s'est déroulée entre les années 1951 et 1961. Elle a été écrite pour mes enfants et mes petits-enfants afin de leur apporter un témoignage sur une tranche de vie importante que nous avons vécue et que certains d'entre eux ont partagée.

Elle a aussi été écrite pour mes amis et pour tous ceux qui se sont montrés intéressés par ce récit et que je remercie. Elle a également été écrite parce que je n'oublie pas ce pays et les Congolais que j'ai côtoyés. Milambwe qui pour nous fut plus qu'un serviteur .


Le fièvre de Kananga par Jean Paul MaindiauxLa fièvre de Kananga

[lien]

Auteur Bertrand Maindiaux

Bertrand Maindiaux est un auteur belge né en France en 1966. Ses nombreux déplacements personnels et professionnels lui permettent de voyager, parfois pour de longues périodes, sur des théâtres perturbés par des conflits ou frappés par des catastrophes naturelles. Conscient de la chance qu'il a de parcourir le monde et de s’enrichir davantage à chaque voyage, il vous fait partager ces expériences à travers des récits dans lesquels s'entrecroisent réalité et fiction. Ses récits sont aussi sa manière de défendre des valeurs qui lui sont chères : la diversité, le multiculturalisme, la différence, la tolérance.
Pour son second roman, l’auteur, Bertrand Maindiaux, vous emmène dans une aventure africaine qui vous conduira de la capitale mozambicaine au plus profond du Kasaï occidental. En tentant de décrypter les codes de la société congolaise, il vous fait découvrir, entre autres, le courage de ce peuple et le rôle primordial des femmes. Ce roman met également en exergue le dévouement des travailleurs humanitaires ainsi que celui du personnel des missions religieuses.

Une histoire entre réalité et fiction, un récit qui ouvre les yeux, une aventure humaine avant tout.


L'heritage des Banoko - Un bilan de la colonisation  - Pierre Van Bost

L'heritage des Banoko - Un bilan de la colonisation

[lien]

Auteur Pierre Van Bost

Le livre est divisé en deux parties. La première retrace l'historique de la fondation de l'Etat Indépendant du Congo par Léopold II, de l'annexion du Congo à la Belgique et de la marche de la Colonie vers l'Indépendance. La politique africaine de Léopold II provoqua de vives réactions dans le monde qui donnèrent naissance à des mythes monstrueux et tenaces, tels ceux des mains coupées, d'un génocide belge au Congo et de l'esclavage belge.

La seconde partie, qui a comme fil conducteur les discours que prononcèrent le 30 juin 1960 à Léopoldville le roi Baudouin et Patrice Lumumba, présente un bilan de la colonisation belge.


Les exilés d'Isangi - Jacqueline Schorokoff Les exilés d'Isangi

[lien]

Auteur Jacqueline schorokoff

Congo, 1948, un petit poste au bord du grand fleuve. Dans ce jardin édénique, les premiers émois amoureux d'Alex sont confrontés aux interdits mystérieux de la société coloniale. Sa mère, l'exilée russe, trop proche de l'âme africaine y a perdu sa raison de vivre. Alex pourra t-il vaincre les démons du passé ? Un roman plongeant au coeur de la brousse et des difficultés de la vie coloniale comme femme. Touchant de sensibilité


Le roi du Congo - Alain BerenboomLe roi du Congo

[link]

Auteur Alain Berenboom

Une nouvelle enquête de Michel Van Loo, publiée en 2009, entraîne le détective bruxellois au Congo belge. Dans Le Roi du Congo (éditions Bernard Pascuito, réédité remaniée chez Genèse Editions en 2012), Michel Van Loo découvre la complexité de la colonie belge, prise entre la guerre que se livrent les grandes puissances autour de l'uranium et le réveil des mouvements indépendantistes. En se servant de l'arme de l'humour, Alain Berenboom retourne le racisme naïf de Tintin au Congo et en fait une lecture d'aujourd'hui. Ce roman a obtenu en 2010 le grand prix du roman, prix Bernheim, de l'Académie royale de Belgique.

Auteur : Michel Primtan - Auteur : Michel Primtan Titre: Essence de vie

[lien]

Auteur : Michel Primtan

Témoignage et souvenirs d'une tranche de vie qui commence en 1955 et se termine avec l'indépendance du 30 juin 1960.Le Congo à Léopoldville, c'est un souvenir inoubliable pour beaucoup d'entre nous. Avec le temps qui passe et l'âge qui progresse, j'ai voulu restituer cette mémoire, ma mémoire, pour qu'elle ne se perde pas.Le départ vers le Congo fut un grand jour : « Ces malles vertes, destinées à prendre la mer, portaient en blanc une inscription fabuleuse : « LEOPOLDVILLE – CONGO », tout un programme…»


L'afrique au coeur d'enfant - Auteur Marie Pierre Vlaminckx
L'afrique au coeur d'enfant

[lien]

Auteur Marie Pierre Vlaminckx

Marie-Pierre Vlaminck est née à Kamina, au Shaba, en 1956. Depuis lors, l’Afrique fait partie intégrante de sa vie. Ses pas la conduisent tour à tour vers Matadi, Muanda, Kinshasa, Nairobi, Dar es Salaam, Lusaka et Johannesburg. Son premier roman, L’Afrique au cœur d’enfant, nous replonge dans la lumière et les senteurs de ce continent qui lui manque tellement. Dans ce conte moderne, la plume poétique de l’auteur nous emmène dans un univers de découvertes aux mille et une couleurs, saveurs, odeurs ; une cascade de sens émouvante qui bouleverse toutes les idées reçues à propos de ce continent si souvent dépeint de manière pessimiste et apocalyptique


Munélé - Auteur Carien Geerts

Mundélé

[lien]

Auteur : Carine Geerts

Cet ouvrage est le r écit d'un homme dont l'échelle des valeurs a été bouleversée au contact d'autres hommes et d'autres femmes, de qui tout le sépare: les origines comme les préoccupations. C'est l'histoire d'une quête, celle de Willy Thijs, qui décide brusquement de tout abandonner: argent, métier et prérogatives sociales... pour repartir à zéro et vivre auprès des Pygmées Babingas. Il ne savait pas qu'il allait ressentir palpiter la Vie, grâce à une jeune Pygmée Aimée Bizi Bazouma et qu'elle allait lui faire connaître le Bonheur Véritable, empreint de Pureté et d'Harmonie.


Henri Scaillet Hostie pour l'enfer

Hostie pour l’enfer.

[lien]

Auteur Henri Scaillet

A travers l'histoire de l'installation d'un jeune colon, on peut suivre parfaitement l'évolution du Congo-Belge quelques années avant la proclamation de son indépendance (1960).

On est surpris de constater qu'un ouvrage écrit voilà près de cinquante ans reste d'actualité, alors qu'il prévoyait les conséquences néfastes du retrait précipité des Belges. Le caractère prémonitoire des écrits de l'auteur en font un livre toujours intéressant à lire, surtout quand on constate que les erreurs d'antan de nos politiciens étaient les mêmes que celles d'aujourd'hui...

La prospérité de l'Afrique centrale serait maintenant acquise et solidement ancrée, si les Blancs n'en avaient pas été chassés dans les années 60. Mais cette évidence là n'est pas encore entrée dans les esprits européens, ébahis par les massacres et les génocides, mais incapables de comprendre que la collaboration de prospérité entre Congolais et Belges doit s'opérer en Afrique même et non dans les quartiers de Bruxelles.


Henri Scaillet les lions de l'ulélé

Le lions de l'Uelé

[lien]

Auteur Henri Scaillet

A mes amis et connaissances du Congo, qui ont tout perdu – même parfois la vie – lors des évènements qui ont marqué, après 1960, la fin d’une période faste et pacifique d’un pays, qui s’est laissé entraîner sur la voie de la révolution et du rejet, au lieu de poursuivre sur sa lancée du développement. 


Congo-Kivu, quand l’arbre était prospère. Henri Scaillet

Congo-Kivu, quand l’arbre était prospère.

[lien].

Auteur Henri Scaillet

Ce livre s’adresse à tous ceux qui, de près ou de loin, s’intéressent aux graves problèmes de la misère en Afrique centrale ; une misère qui n’existait pas durant la période de la colonisation belge.

Sur la couverture, l’arbre puissant répandant ses graines, symbolise le Belge pionnier, alors qu’il oeuvrait durant la période coloniale, à la création d’un pays prospère. Malheureusement, l’arbre a été coupé en 1960, et le produit de ses semences galvaudé et jeté en pâture aux affamés d’une anarchie, qui n’en finit pas depuis près de 50 ans ! Dans cet ouvrage, rien que du vécu, rien que la relation objective et sincère des dix dernières années d’une colonisation si mal connue des Belges, et si souvent discréditée par des affabulations malhonnêtes trop souvent intéressées.


Les cent mille briques - La prison et les détenus de Stanleyville - Piret

Les cent mille briques - La prison et les détenus de Stanleyville

[lien]

Auteur : PIRET B., 

Depuis 2010, Bérengère Piret interroge les archives du Congo belge quant à l'organisation et aux pratiques judiciaires qui ont cours à l'époque coloniale.

Parallèlement, elle tente de cartographier les pratiques sociales répréhensibles qui conduisent les justiciables congolais devant tribunaux du Congo, et plus particulièrement devant le tribunal de district.Précédemment, elle a consacré ses recherches aux institutions carcérales du Congo dont la prison centrale de Stanleyville (aujourd'hui Kisangani). Elle est titulaire d'une maîtrise en Histoire (Université catholique de Louvain) et d'une maîtrise en archivistique (Vrije Universiteit Brussel). source :

Dans les premières années du 20e siècle, alors que l'expansion belge au Congo n'en est qu'à ses débuts, l'une des premières préoccupations de l'administration coloniale est de faire bâtir des centres de détention destinés aux Congolais et aux étrangers ayant contrevenu aux dispositions légales ou s'étant opposés à l'autorité coloniale. L'une des plus grandes prisons édifiées alors se situe à Stanleyville, aujourd'hui Kisangani, et est surnommée Cent mille briques.


Les juifs du Congo la confiance et l'espoir - Moïse RahmaniLes juifs du Congo la confiance et l'espoir

[lien]

Auteur Moïse Rahmani - † septembre 2016

En 2002, je publiais  Shalom Bwana, la saga des Juifs du Congo  (éditions Romillat, Paris).  Je contais l’épopée extraordinaire d’une poignée de jeunes Juifs, venus principalement de Rhodes, cette île merveilleuse, baignant dans la mer Egée. Ils avaient tenté l’aventure africaine et découvert une nouvelle « terre promise » qu’ils avaient faite leur.


Pionniers méconnus du Congo Belge -  Geirges AntipassPionniers méconnus du Congo Belge

[lien]

Auteur Georges Antipass

Pionniers méconnus du Congo Belge, rend hommage aux pionniers hellènes arrivés au début du siècle passé.  Son but est de préserver les traces de leur passage sur le sol congolais.  Dans la littérature coloniale, rien n’a été écrit sur l’œuvre des Grecs, Portugais, Indiens, Juifs ou Italiens.  Pourtant leur contribution a été considérable dans plusieurs secteurs de l’économie du pays.


Shalom Bwana la saga des juifs au Congo  - Moise RahmaniTitre : Shalom Bwana la saga des juifs au Congo

[lien]

Auteur Moïse Rahmani

Longtemps l'évocation, même fugace, d'Elisabethville, me fut amère. Arrivé du Caire en avril 1956, je l'ai fui en mai 1959. Durant ces trois années, ma mère, qu'elle repose en paix, malade, resta très longtemps - trop longtemps - hospitalisée. Elle s'est éteinte le 4 janvier 1959, en ce jour même qui vit aussi la fin d'une époque pour le Congo colonial. Sans doute ai-je adopté la politique de l'autruche. Durant quarante ans j'ai voulu éradiquer de ma mémoire le souvenir même d'Elisabethville. L'extirper, rendant la ville responsable de la maladie de Maman, coupable de m'avoir rendu orphelin. Je ne la revoyais même plus en pensée. Ses rues, notre maison, l'Athénée, ma synagogue. Je ne les revois toujours pas.


Congo Ya Kalakala - Auteur Paul DalemanCongo Ya Kalakala

[lien]

Auteur Paul Daelman

Ce livre raconte l’expérience de l’auteur vécue au Congo belge de 1954 à 1960, année de son indépendance. Il rend compte du travail constructif des Belges dans ce magnifique et immense pays et permet de faire le point sur les fausses rumeurs de tyrannie exercée par les Belges sur les populations congolaises. Il permet surtout de mieux faire connaître un produit unique utilisé de par le monde, le coton.
L’auteur explique comment fut amélioré le travail de la main-d’œuvre indigène en ce qui concerne les plantations de coton, avec comme résultat une extraordinaire récolte. Lors de sa deuxième mission, plutôt administrative, il touche davantage la relation humaine qui existait entre les Congolais et les Belges, avant de terminer par les affres de l’Indépendance. L’augmentation des revenus, la création d’un service de retraite et la mise en place de certains loisirs influenceront positivement les conditions de vie de ces populations, avant que celles-ci ne connaissent les horreurs engendrées par l’Indépendance.


Charles Léonard : Voilà l'expérience de l'auteur au Congo, pays auquel il doit tout et dont il connaît les multiples facettes. Maîtrisant le lingala et remarquablement adapté, voire intégré au peuple congolais, Charles Léonard en a eu un jour assez des écrits orientés, et du mea culpa profondément chrétien et frisant le masochisme de la presse européenne en général et belge en particulier.

Congo l'autre histoire

[lien]

Auteur Charles Léonard | 1953-1993: 40 ans d'Afrique !

De Léopold II, fer de lance de l'antiesclavagisme à L'esclavagisme des multinationales

Voilà l'expérience de l'auteur au Congo, pays auquel il doit tout et dont il connaît les multiples facettes. Maîtrisant le lingala et remarquablement adapté, voire intégré au peuple congolais, Charles Léonard en a eu un jour assez des écrits orientés, et du mea culpa profondément chrétien et frisant le masochisme de la presse européenne en général et belge en particulier.

Cette pensée anticoloniale politiquement correcte, mais loin de l'être toujours historiquement, est le fruit d'auteurs n'ayant souvent jamais vécu en dehors des frontières belges, ni au Congo Belge. Elle a, nombre de fois, exaspéré les anciens d'Afrique dont les mises au point et protestations ne furent pratiquement jamais prises en considération par les médias belges.


L'héritage de la congolie, Auteur A.-B. Eergo

L'Héritage de la Congolie

[lien]

Auteur A.B.-ERGO

Entre 1878 et 1890 une seule compagnie s’établira au Congo et y créera quatre filiales. Est-ce pour générer plus de diversité et de concurrence que le roi incitera et aidera les milieux d’affaires anversois à créer 7 autres sociétés avant la mise en activité du chemin de fer en 1898? Toujours est-il qu’à partir de ce moment, la doyenne, la C.C.C.I, va s’opposer violemment aux desseins économiques du souverain. Les compagnies, pour l’essentiel des comptoirs commerciaux, seront créées après la liaison par train de Matadi à Kinshasa. Elles n’excéderont jamais une soixantaine d’unités; 13% d’entre elles disparaîtront pour faillite, et une dizaine fusionneront au Kasai, sous la pression de la C.C.C.I, laquelle participera activement avec l’État au début de la mise en valeur du Katanga.


L'État Indépendant du Congo (1885-1908) D’autres vérités - -

L'État Indépendant du Congo (1885-1908) D’autres vérités -

[lien]

Auteur A.-B Ergo

Cette région d’Afrique centrale dont personne ne voulait, sortie de l’Antiquité en 1877 et offerte à l’AIC en 1885 par 14 grandes puissances de l’époque, apparut très vite comme une contrée possédant le privilège de pouvoir fournir tout ce que les nations industrialisées du début du XXe siècle étaient prêtes à acheter à n’importe quel prix.
Les grandes puissances ne pouvaient pas renier leur parole, mais dès que la traite des Noirs vers l’Océan indien  fut stoppée et que le chemin de fer fut opérationnel, à la veille de la première guerre mondiale, elles allaient créer ou supporter, par individus interposés, toute une panoplie d’intrigues, exprimées la plupart du temps par la plume de personnes n’ayant jamais séjourné au Congo, et qui, sans les vérifier, répétaient en les amplifiant des propos rapportés. Rarement, les écrits furent le fait de personnes ayant vécu au Congo, comme Guy Burrows et Canisius, dont le livre  The Curse of Central Africa, fut condamné et interdit, pour calomnies, en 1905, par la justice britannique.On peut s’étonner alors de retrouver près d’un siècle plus tard, de larges extraits de ce livre dans l’ouvrage à charge King Leopold’s Ghost du journaliste américain Hochschild.


Journal d'un commis de l'état au Congo belge.  Marc Armand CrevecoeurJournal d'un commis de l'état au Congo belge.

[lien]

Auteur Marc Armand Crevecoeur

Ce livre raconte la cinquantaine d'années que dura le Congo belge à travers les yeux d'un témoin privilégié qui vécut la colonisation de l'intérieur, dans son enfance, durant les années 1910, puis à l'âge adulte dès 1936. La colonie prend corps grâce à ses notes prises sur le vif au jour le jour, avec verve, précision et générosité.


Stig von Bayer - Congo Belge 1949- 1964

Congo Belge 1949- 1964

[lien]

Auteur - Stig von Bayer

Ce livre est la biographie de Stig von Bayer, officier de l’ONU dont le beau-père était l'ingénieur forestier suédois Hans HANSSON, employé depuis 1949 par la COGERCO, une firme qui travaillait sous contrat au Maniéma   pour l'administration coloniale à la construction de ponts et de routes. Ces travaux étaient effectués à la demande  
L’infrastructure, payée en grande partie avec les impôts des sociétés COTONCO et HUILCO versés à l’état colonial, était mise en chantier par l’ingénieur HANSSON, surnommé « Bwana Kikwenda », ou celui qui cours toujours tout droit. La participation des chefs de tribus au projet était entièrement acquise car ils fournissaient des travailleurs et bénéficiait en retour des bienfaits de la civilisation.


Le fantôme de Léopold au coeur des ténèbres - Un règlement de contes - Claude Nemry Le fantôme de Léopold au coeur des ténèbres - Un règlement de contes

[lien]

Auteur Claude Nemry

L'auteur analyse deux ouvrages de références absolues sur l'ère léopoldienne : Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad et Les fantômes du roi Léopold, un holocauste oublié de Adam Hochschild. Nous offrent-ils l'un et l'autre la réalité toute nue, sur laquelle les auteurs ont apposé un talent littéraire propre et marqué de leur conviction intime intemporelle, libre de toute entrave politique, idéologique ou philosophique ?
Dès 1900, des critiques s'élevèrent sur les conditions inhumaines, voire criminelles, dans lesquelles les Européens obligeaient les indigènes à travailler à leur profit dans ce qui était alors l'État Indépendant du Congo, création de Léopold II. Le tollé devint si assourdissant que la Belgique reprit la colonie. Cette période fut quasi oubliée, occultée par les deux guerres mondiales et par la crise qui s'installa durant l'entredeux- guerres.


Patrick Nothomb , Dans Stanleyville

“Dans Stanleyville”

[lien]

Auteur : Patrick Nothomb

Qui se souvient encore de la prise d’otages européens à Stanleyville en 1964, un des nombreux drames qui firent suite à la proclamation de l’indépendance du Congo, ancienne colonie belge ? A l’époque, la rébellion muleliste pro-Lumumba avait mis tout l’est du pays à feu et à sang. Le 5 août, elle occupa Stanleyville prenant en otage la totalité de la population étrangère à savoir environ 5.000 hommes, femmes et enfants. Les ressortissants belges et américains furent séquestrés et menacés de mort. Des exécutions publiques de nombreux Congolais eurent lieu régulièrement.

Le Gouvernement belge, en accord avec le Gouvernement congolais et les USA, décida d'organiser une opération de sauvetage humanitaire inédite car combinant les forces militaires de trois pays. Une colonne motorisée belgo-congolaise, baptisée “L'Ommegang”, allait traverser le Congo sur plusieurs centaines de kilomètres en direction de Stanleyville pour réussir la jonction avec les éléments d'une opération aéroportée.


Les lega et leur arts - Goerges Emiille AlexandreLes Lega et leur art

[lien]

Auteur Georges Emile Alexandre

Durant son séjour chez les Lega de la région de Shabunda, de 1955 1958, ce Territorial noircit un morceau de pages, témoignages de ses expériences et de ses vues « inhabituelles » sur l’univers qu’il découvre.

Sa rencontre avec ces hommes de la forêt, leur vision du monde qui les entoure, son admission au sein du Bwamè, l’institution centrale des Lega, sont autant de moments qu’il vivra intensément... Le Bwamè n’avait-il pas été mis hors la bi par le pouvoir colonial ? N’était-il pas luimême le représentant de ce pouvoir? Dès l’an 2000, il se met rassembler ses lettres, ses photos, ses films, ses notes et les objets que les Lega lui ont offerts, dont il est devenu en quelque sorte le dépositaire.

Il rédige alors ce livre ou il mêle histoire, anecdotes et autres récits tantôt didactiques, tantôt sarcastiques, parfois tout fait désopilants. Les Lega et leur arts - Georges-Emille Alexandre A commander chez la webcreator de congo-1960


Jean Stengers-Congo  mythe et réalités

Congo Mythe et Réalité

[lien]

Auteur Jean Stengers

Jean Stengers s'est occupé de Léopold II et du Congo durant quarante ans au moins. Il a longuement travaillé à la fois dans les archives étrangères et dans les archives belges. Ce qu'il nous offre ici est un ensemble d'études qui couvrent un siècle d'histoire, elles couvre la période: 1860-1960

On y trouve abordés la plupart des aspects majeurs de lapolitique du Roi, puis de laBelgique. Ces aspects majeurs sont souvent aussi des aspects controversés.

L'auteur s'attache, là où il rencontre des conceptions légendaires, que ce soient des légendes dorées ou des légendes noires, à les démythifler, avec la seule volonté de restituer la vérité du passé.


LES HERITIERS DE LEOPOLD II Auteur Guy De Boeck (Dialogue des peuples) LES HERITIERS DE LEOPOLD II

[lien]

Auteur Guy De Boeck (Dialogue des peuples)

On ne laisse pas passer un 100° anniversaire sans rien dire !!! En 2008, il y aura 100 ans que la Belgique a repris le Congo, jusqu’alors colonie personnelle de Léopold II…

Cette reprise a eu lieu en raison d’atrocités qui se passaient dans l’Etat Indépendant. L’opinion internationale d’alors attendait de la Belgique qu’elle y mette fin. Quelle a été l’attitude de la Belgique envers cet héritage lourdà porter ? s’efforce de répondre à des questions comme : On a utilisé au sujet du Congo léopoldien les mots « génocide » et« holocauste ». Etait-ce justifié ?

Qui a tiré profit de l’EIC ? La Belgique ? La famille royale ? La Société Générale ?

Le Congo de 1960 était très différent de celui de Léopold II. Quand ce changement a-t-il eu lieu ?

Qui ont été les vrais « Héritiers » ? La Belgique ? Ou certains Belges seulement ?

Est-ce uniquement par suite d’un concours de circonstances que l’Indépendance

du Congo a été bâclée ?


Le Congo au temps des Belges

[lien]

Auteurs : André De Maere d'Aertrycke, André Schorochoff, Pierre Vercauteren et André Vleurinck †

Tous ceux qui s'intéressent sérieusement à l'histoire coloniale belge, constatent leur manque d'objectivité et leurs préjugés. Mettant en lumière des événements historiques avérés et incontournables, les auteurs démontrent le caractère manipulatoire des accusations portées en se basant sur des faits incontestables et rétablissent une vérité historique plus équilibrée en rappelant, notamment, tout le côté positif de l'action coloniale des Belges. Une nouvelle version enrichie de nombreuses photos

Ce livre exprime la réponse collective de quatre anciens coloniaux, à ceux qui s’évertuent à présenter systématiquement dans leurs conférences, leurs écrits et leurs documentaires, une vision inexacte de l’action des Belges au Congo, que ce soit au temps de l’Etat Indépendant du Congo de 1885 à 1908 ou durant l’époque du Congo Belge de 1908 à 1960.

Info

Ook op het internet gelden de auteursrechten. Werken die auteursrechtelijk beschermd zijn, zoals tekeningen, foto's, muziek, film en software, mag u niet verspreiden via het internet zonder de uitdrukkelijke toestemming van de auteur.
Een auteur van een programma kan de namaker van zijn werk strafrechtelijk laten vervolgen, maar dat kan alleen als het namaken kwaadwillig of bedrieglijk is gebeurd. Niet alleen de namaker is strafbaar, ook wie namaakprogramma's voor handelsdoeleinden verkoopt, in voorraad heeft voor verkoop of invoert in België, overtreedt het auteursrecht.
Delcol Martine