SiteLock
Livre du mois Le Petit futé Kinshasa 14,95 € Communiqué de presseGuide Kinshasa 2017 (petit futé)Neocity
Boek van de maand Zoon in Congo 15% korting + gratis verzending Zoon in Congo Lanoo Uitgeverij
   Webmasters Delcol Martine Eddy Van Zaelen De webmaster Delcol MartineEddy Van Zaelen
  Helpt U mee en stuur je ons uw boeken in ruil voor een publicatie op de site  Sponsor Site
Kasai Rencontre avec le roi des Lele Kasaï , rencontre avec le roi Prix exclusif Grâce a Congo-1960 Sans limite de temps 29.80 € frais de port inclus  -Editeur Husson
L'état indépendant du congo a la recherche de la vérité historiquecongo 1957-1966 TémoignageLes chemins du congoTussen vonk en omroep , draadloze communicatie in België en CongoLeodine of the belgian CongoLes éxilés d'IsangiGuide Congo (Le petit futé)Congo Ya Kalakala, avec mes remerciements a Mr Paul DaelmanCongo L'autre histoire, avec mes remerciements a Charles LéonardL'Héritage des Banoko , avec mes remerciements a Mr. Pierre Van BostL'année du Dragon avec mes remerciements a Mr Eddy Hoedt et Mr Peeters Baudoin

1964 : Le remorqueur Géry de l'Otraco à Stanleyville

 

Le remorqueur « Géri » de l'Otraco était en état de naviguer et le volontaire Tom Harrison du 5e codo prit la barre le 27 novembre à l'aube et se dirigea vers la rive opposée de Stanleyville en remorquant une barge. Elle était chargée de soldats katangais du 8e bataillon avec le lieutenat Piret, de quelques mercenaires du peloton blindé Kowalski et de l'équipe logistique du lieutenant-colonel Lamouline dont le lieutenant Lambert. Ce raid amphibie était appuyé par trois Texan T-6G de la Force Aérienne Congolaise et par les mortiers de 4"2 pouces mis en positions à l'Otraco. Le remorqueur accosta au quai du CFL pour y débarquer les hommes pendant que les mortiers lourds allongeaient leurs tirs. Les pilotes de la 21e escadrille firent du rase-mottes avec leur T-6G pour mitrailler les endroits suspects et ils signalaient par radio au PRC10 de l'adjudant Delhaise tous les mouvements des rebelles. Une trentaine d'otages européens, dont vingt cinq missionnaires étaient signalés sur la rive gauche, malheureusement, presque tous avaient été massacrés par les insurgés le lendemain du parachutage et ils ne trouvèrent que quelques survivants, dont le père Schuster. La barge amarrée au « Géry » ramena 28 cadavres vers la rive droite où des linceuls avaient été préparés et un service funèbre fut organisé par les religieux restés sur place. Faute d'effectifs suffisants, la rive gauche fut abandonnée aux Simba.

Le lieutenant Kowalski et ses hommes découvrent le père Schuster.